samedi 17 octobre 2009

Follow the white rabbit

Oops ! Mais non, je n'ai pas oublié ce blog. Manque de temps...
Alors, bonne résolution ! Je suis désormais sur tumblr. Résolument plus minimaliste, mais toujours autant de jolies petites choses. Je vous y invite, ici, c'est l'heure du thé !

jeudi 5 mars 2009

{Pretty Little Things}


Je rêve tellement de voyage et d'évasion en ce moment, que l'envie m'a poussée à publier ces quelques photos. Elles représentent une véritable source d'inspiration, et j'envie la jeune femme chanceuse qui vit dans ce lieu haut en couleurs.
Cette jolie roulotte a retenue particulièrement mon attention tant elle ressemble à un écrin à bijoux ou une boite à trésors.


Enfin, quelques autres petites choses qui m'ont particulièrement inspirée ces jours-ci; dont le merveilleux magazine LULA, l'indispensable de la table de chevet pour faire de beaux Rêves, ainsi que des clichés de jeunes femmes à l'allure tellement distinguée à vélo (un clin d'oeil à l'article de Miss Glitzy que j'ai beaucoup aimé) ...


Lula-Lula-Lula-Lula-Lula-Lula-Lula-Lula-Lula-Lula-Lula-Lula


Les roulottes Magiques ici, par l'intermédiaire du joli blog de Fifi Mandirac Les vélos Chic chez Copenhagen Cycle Chic Lula Magazine (Images TheCherryBlossomGirl )

jeudi 19 février 2009

{Le monde de Caitlin...}


La jeune artiste Caitlin, australienne d'origine, est une illustratrice qui monte dans la sphère Internet. Plébiscitée principalement par un public plutôt féminin et enclin aux clins d'oeil enfantins et malins, les dessins de Caitlin Quiet se caractérisent par des silhouettes longilignes de poupées aux allures paradoxalement androgynes et très coquettes à la fois.


Elles ont cet air de Nostalgie qui n'est pas sans nous remémorer les visages attendrissant mais néanmoins mélancoliques des ados virginales du merveilleux film de Sofia Coppola. Toujours vêtues de tenues que l'on croierait empruntées au dressing d'une Maison de Poupées (pas vraiment étonnant lorsque l'on découvre que la jeune femme se passionne pour les maisons de poupées qu'elle collectionne), les fillettes oscillent entre une réalité polluée et un monde rêvé.



Coup de coeur pour les "Bleeding Knees" qui m'évoquent avec amusement l'époque de l'enfance où l'on s'écorchait quotidiennement les genoux avec nos petites robes de fille, au grand damn de nos mamans.


Le petit monde de Caitlin Quiet

mercredi 18 février 2009

{Apple Jelly}


Mon Dessert musical de la semaine : notes acidulées, fraîcheur de la musique, et des paroles qui ont presque le goût d'un roudoudou fraise.

Voilà qui vous mettra, je l'espère, dans un état de zèle avancé, et pimentera votre ipod de quelques sursauts POP euphorisant.

Je vous laisse en compagnie de la vidéo Radio, une pure petite merveille artistique pleine de clins d'oeil ludiques et décalés, qui porte bien ses fruits puisqu'elle nous laisse avec un certain magnétisme et un refrain qui nous reste en tête.


mardi 10 février 2009

{Peau d'Âne}

J'ai redécouvert ce conte de fées il y a peu de temps, grâce à Amélie et Perrine qui me narraient sans cesse les dialogues du film.
Et je suis littéralement retombée sous le charme des détails farfelus de l'histoire, des personnages abracadabantes mais aussi et surtout du jeu de Catherine Deneuve, sublime tout au long du film.


Pour être honnête, j'ai longtemps hésité à refaire un dressing "urbain" et revisité des robes magiques du film ( dont les robes "Couleur du Temps (du beau temps bien évidemment)", "Couleur de Lune" ou encore "Couleur du Soleil") mais finalement, il était beaucoup plus amusant de voir ce que pourrait être la tenue de Peau d'Âne aujourd'hui. Et puis, pour s'adapter aux temps actuels, quel est l'intérêt de surcharger constamment son allure, lorsqu'il est de bon ton de prôner le "Less is More"?

VESTE A SEQUINS ET PAILLETTES, CHARLIE JOE POCHETTE EN CUIR MARRON, ASOSCARDIGAN EN LAINE DE MOUTON, SWILDENS ROBE, BENSIMON COLLECTION SANDALES A TALONS, TOPSHOP BRACELET MULTICOLOR, TOPSHOP

samedi 7 février 2009

{E-Commerce}

Une série de photos pour le moins étranges, retrouvés il y a peu de temps dans un Vogue de l'an passé.
Les images se suffisent d'elles-mêmes, et nous plonge dans un univers curieux digne d'un film de David Lynch. La surabondance de packagings nous restitue une certaine idée du courant Pop Art, et les visages des jeunes femmes me font bizarrement penser aux Comics Américains associé à un revival largement inspiré des 80's.
Toujours est-il que la vedette, dans cette histoire, c'est LA ROBE, qui est habilement mise en scène dans l'intégralité des photos.
Curiouser&Curiouser.




vendredi 6 février 2009

{Not Every Rabbit Can Be Fifi Lapin}

Découverte il y a déjà un certain temps au travers de magazines tels que le célèbre Teen Vogue, cette jeune artiste anglaise dresse le portrait de petites lapines aux traits minimalistes.

Faussement naïves, les petites silhouettes animalières -et pourtant aux apparences si humaines- sont affublées selon les envies de son illustratrice. Et pour ce faire, cette dernière s'inspire allègrement de pièces de créateurs, qu'elle mixe comme s'il fallait qu'elle choisisse sa tenue du jour. Et ce clin d'oeil est très explicite : "What Shall I wear Today" est le sous-titre de son très joli blog.


A noter que la marque LeSportSac, toujours dans sa politique de découverte de nouveaux talents de l'illustration et du graphisme, a fait appel à elle pour éditer une série de sacs pour le printemps-été 2009.

vendredi 30 janvier 2009

{Retour Vers Le Futur}

Et si les tendances du passé devenaient la mode de demain?Ce n'est pas si révolutionnaire que de le mentionner, mais à l'heure où l'on nous prédit H24 tout un cirque de prédictions
malsaines et désastreuses sur la conjoncture économique et pléthore d'autres problèmes existentiels supposés irrésolvables, la nostalgie s'avère être un opium bienfaisant pour la jeunesse.

C'est donc avec un oeil amusé que l'on prône la régression. Manifeste de ce retour vers le futur? Ce joli shooting JALOUSE, qui met en scène son numéro de Février autour du retour aux 90's, avec entres autres, ces prise inspirées du film d'aventure de notre enfance Les Goonies.
Ils ont grandi, nous aussi.
Mais nos envies de trésors enfouis et d'histoires mystérieuses dans un bateau pirate sont toujours intactes.




Photo 4 : Collier "Donuts" - Calourette

vendredi 23 janvier 2009

{Lykke Jolie}



Outre son style à la croisée d'une petite fille modèle et d'une factory girl, -telle qu'Andy Warhol aurait pu l'imaginer-, la suédoise Lykke Li fait une musique suave, presque régressive. Clapements de main, choeur d'enfants et petite voix fluette et enfantine, voilà tous les ingrédients malicieux de son album “Youth Novel”. La jeune -et faussement innocente- jeune fille nous conte pourtant des histoires amoureuses, de femme déterminée et sûre de sa séduction.

Ses vidéos sont de véritables scènes, à la limite du court-métrage, dont les plus réussis sont “breaking it up” et “I'm Good I'm Gone”. Dans ce dernier, la toute jeune chanteuse au physique de Baby Doll déambule dans ce que l'on pourrait interpréter comme un asile psychiatrique, accompagnée de deux fillettes étranges, qui ont semblent-ils l'air possédé par une force supérieure. Jeux de lumières et couloirs obscurs rythment les déanchements fantomatiques de tous ces protagonistes. Une sorte de curieuse mise en scène à la David Lynch mêlée à l'aura virginale de Sofia Coppola.

Quand à Breaking It Up, le décor prend vie dans un sous-sol désaffecté, où Lykke Li joue la désinvolture lascive, tout en n'oubliant pas d'esquisser quelques pas de danse qui ne sont pas sans nous rappeler un Fame ou Flashdance.
Et quand on y regarde à deux fois, ces clips ont l'air d'un shooting de mode avant-gardiste et décalé. En Trois mots : “Dance, Dance, Dance”.